ActualitéLe virus Chikungunya au Cambodge

moustique

Au Cambodge, le 23 juillet 2020, le ministère de la santé a confirmé la présence du virus Chikungunya au Cambodge et plus précisément dans le nord ouest de la province de Banteay Meanchey.

Plusieurs dizaines de cas ont été détectés dans la ville de Poipet au Cambodge. L’institut Pasteur du Cambodge a confirmé le diagnostic d’infection au virus Chikungunya.

Le virus

Le virus du chikungunya, transmis à l’homme par la piqûre du moustique tigre , provoque chez les patients des douleurs articulaires aiguës qui peuvent être persistantes. Les traitements existants sont uniquement symptomatiques. La maladie est endémique principalement en Asie du Sud et en Afrique.

En 2005, une importante épidémie de chikungunya a touché les îles de l’Océan Indien et notamment, l’Île de La Réunion, avec plusieurs centaines de milliers de cas déclarés. En 2007, la maladie a fait son apparition en Europe, où un des moustiques vecteurs, s’est établi. Les premiers cas autochtones dans le Sud de la France ont été recensés en 2010. Fin 2013 et en 2014, le chikungunya s’est propagé aux Antilles et a atteint le continent américain.

Découvrez également les conseils sanitaires avant de partir au cambodge

Source : Institut Pasteur

Search & have fun

Search anytime for whatever you need, for your business, fun or personal needs. Bello helps you find it easy and fast.

Search & have fun

Search anytime for whatever you need, for your business, fun or personal needs. Bello helps you find it easy and fast.

Explore

Users

Bello

Back to Bello home

© 2013 Destination Cambodge. Tous droits réservés

Back to Bello home

© 2013 Destination Cambodge. Tous droits réservés

Login

Register

Your personal data will be used to support your experience throughout this website, to manage access to your account, and for other purposes described in our politique de confidentialité.

Already have account?

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.